Budget : 6 143 852,00 $

Début : 01 avril 2022 Fin : 31 mars 2025

Les changements climatiques, sont un défi majeur pour le secteur forestier canadien. La production de variétés améliorées basées sur des procédés classiques d’amélioration génétique des arbres est lente (jusqu’à 30 ans par cycle pour les zones tempérées et boréales de conifères) et ne peut suivre le rythme des changements climatiques mondiaux. L’épinette rouge et l’épinette noire comptent parmi les espèces de conifères les plus plantées dans l’est du Canada (environ 100 millions d’arbres plantés par an). Il devient urgent d’utiliser des technologies capables de sélectionner et de produire de nouvelles variétés qui s’adapteront aux changements climatiques au cours de leurs 40 à 60 ans de croissance et qui pourront capter davantage de CO².

Le récent succès du projet FastTRAC1 GAPP portant sur l’épinette blanche et l’épinette de Norvège a démontré que la sélection génomique (SG), un outil qui se base sur le profil génomique pour prédire la valeur reproductive d’un arbre candidat présentant tout trait d’intérêt, permet de réduire la durée du processus de sélection de 20 à 25 années. Ce projet mettra en œuvre la SG dans le but d’accélérer la sélection et d’améliorer les stocks de plantation des descendances d’épinette rouge et d’épinette noire. Pour ce faire, le projet met l’accent sur la productivité et les traits de qualité du bois, ainsi que sur l’adaptation au climat grâce à un suivi génomique des effets de l’introgression (transfert de matériel génétique d’une espèce dans le patrimoine génétique d’une autre) entre les deux espèces.

Centres génomiques responsables : Génome Québec et Genome Atlantic

Codirigeants- Utilisateurs :

Patrick Lenz Ressources naturelles Canada
Bruce Stewart Nova Scotia Department of Lands & Forestry